» BDB 2007 (http://bdb2007.zeblog.com/)

BDB 2007

Le blog des Campagnes 2007

Calendrier

« Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Blog

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Ca sent le sapin

Par BDB 2007 :: 05/12/2007 à 0:43
C'est fini. Après un mois de bien belles Campagnes, les urnes ont parlé, faisant le bonheur des uns et la détresse des autres.

Voici donc en totale exclu les Bureaux 2008 :

Bureau des Élèves : Royal Tease, avec 60% des voix.
Bureau des Sports : Sporképic, avec 67% des voix.
Bureau des Arts : Pimp my Art, avec 51% des voix.

Le Bureau des Boulets fait 100% des voix dans sa catégorie, mais je crois que je vais demander un recomptage.

Je passerai sur le fouttoir complet pour rentrer dans l‘amphi. Les Bureaux sortants étaient tranquillement installés, mais avaient omis de faire rentrer en priorité les listeux. Du coup, c'était un peu chacun pour soi et dieu pour tous, avec maul pénétrant et intervention de l'anti-émeute incapable de maîtriser la meute au niveau des portes. Les listeux concernés par chaque film se sont donc retrouvés successivement placés assis dans l'escalier.


Le pôle ciné de ParadoX a une fois de plus prouvé (à qui pourrait encore en douter) son immense talent. Un film angoissant comme c'est pas permis, avec une pression qui monte progressivement. Les Paradoxiens se font progressivement assassiner, et on se doute bien que les listes concurrentes sont dans le coup. A la fin, le sadique Pimp my Art et celui d'Art'tension se retrouvent dans la même pièce, et s'affrontent. Générique de fin, puis retour au film. Long plan sur la porte derrière laquelle le combat a eu lieu. C'est Pimp my Art qui entre finalement dans la pièce. Chapeau pour la qualité du montage et de l'interprétation. A noter que deux fins alternatives avaient été tournées. On déplore juste douze arrêts cardiaques, mais le talent excuse tout. 

Une grosse pensée pour Art'tension qui a fait une très belle campagne et doit échouer à moins de quinze voix, comme les Despos l'an passé. C'est dur de passer si près.


Suit ensuite le film Spor'ever. Clip sympatoche et plutôt drôle qui trashe vaguement de part et d'autre. Suit ensuite sur l'estrade une interminable parodie d'Arthur ouvre des boites. C’est finalement le T-shirt Sporképic qui sort enfin de la dernière boite, avec un écart franchement élevé. Preuve que le T4B n'a pas finalement beaucoup joué dans la décision des électeurs.

Pour finir, le clip BDE, suivi d'un duel de Shi-fu-mi pour désigné la liste gagnante. Ça faisait sacrément torché (alors qu'en réalité, c'était même franchement sacrément torché), mais au moins c'était rapide.


En fin de compte, le BDB avait plutôt pas mal senti les tendances, signe qu'il n'est pas si à l'ouest que ça, finalement. Sporképic de loin, plus serré pour les BDE et un poil de cul d'écart entre les BDA. Par contre, à titre personnel, je suis un peu verreux vu mon score assez faible. Pas aussi faible qu'en mai/juin dernier (ahem), mais pas bien élevé non plus. A croire que, comme le dis le plus grand chanteur de tous les temps, j'suis "du côté des perdants, consciemment, viscéralement". J'dois pas être assez mainstream...  Sinon, j'ai cru remarquer que la couleur bleue portait elle aussi définitivement la poisse, et qu'on devrait pas la retrouver sur les T-shirts de campagne avant dix-quinze ans.

Au final, on a assisté à de bien belles campagnes. Aucune liste n'a démérité ni ne s'est retrouvée complètement larguée. Les évènements étaient bien menés, et ce mois est passé très vite pour, mon foie, mon plus grand plaisir. Ça présage une bonne année pour les Bureaux. Toutes mes ficelles de caleçon, et bonne chance pour leur mandat.


Bravo à tous, donc, aux vainqueurs comme aux perdants, à qui vont d'abord mes pensées, que j'aie voté pour eux ou non. Vous avez été bons. Bravo, et merci.

Quant au BDB, il ne devrait pas tarder à tirer le rideau pour cette saison 2007. J'espère de tout coeur que la flamme ne s'éteindra pas, et que j'aurai le plaisir de lire la prose de nos successeurs l'an prochain.

En espérant vous avoir modestement diverti, et encore plus modestement informé,

Votre toujours bien dévoué serviteur,

Chauff

On vient de cloturer...

Par BDB 2007 :: 04/12/2007 à 2:53
Malgré la fin théorique des campagnes, le BDB a décidé de braver l'interdit et de quand même vous parler de ce qui vous intéresse. C'est son côté un peu anar. [Ndlr : d'autant plus que cet "interdit" ne concerne que les listeux, mais un peu d'intox ne fait jamais de mal, et en plus, le scândâle, ça fait vendre]. Qu'ont donc donné ces fameux films de clôture ? On sait que plus d'une élection s'est jouée sur cette dernière figure imposée, et que bien des listes peuvent remercier chaleureusement leur pôle cinoche.

Je sais pas si je suis en train de choper une sacrée daronite (symptômes : vieux con aigri qui comme Francis pense que "c'était mieux avant", frustré qu'il est que justement il faille tourner la page. Pas la peine de consulter, c'est incurable mais contagieux.), mais j'ai pas été bluffé par ces films. Dans l'ensemble, ça ne s'est pas vraiment distingué par le haut ni par le bas, et si la plupart des productions m'ont paru correctes et sympatoches, je n'en ai trouvé aucune géniale. Autant dire que ça n'influera pas sur mes votes et que ma religion est faite [d'ailleurs, quitte à être informatif : votes ce mardi de 9h à 17h au Patio, pas de procus. Possibilité de voter par mail pour ceux qui ne sont pas à Nantes, mais avant 14h].

Histoire de planter le décor, je signalerai que "pour des raisons de sécurité", il n'y avait personne debout en Edit de Nantes et que pas mal de personnes se sont retrouvées en Amphi Afrique, à voir une espèce de film de ce qui se passait en EDN. Niveau ambiance, on a vu mieux. D'ailleurs, ça sera pareil demain...

On va y aller dans l'ordre : le film Nobodencia. Un peu comme l'année dernière, c'est la liste pipo qui réalise mon film préféré. Puceaudencia avait mis la barre franchement haut (ouais, pommier, je sais...), les Nobods ont plutôt bien relevé le challenge. Analyse des rallyes façon pub canal, trashouillage pas bien méchant, pas mal d'autodérision et les chorées des six listes en direct au milieu du film. Ça a bien entamé l'amphi. Par contre, les Ass hole stars ont brillé par leur absence et n'ont pas jugé bon de faire un film. (rhoooo, défu.). Du coup, ça faisait un peu Nobod versus SAR, cette affaire...

Les films BDE, ensuite. Pitchs assez simples : Funky Cops raconte sa campagne façon Lolo Boyer, avec tout plein de parodies de pubs. Le lapin Royal Tease permet de revivre la campagne et voit à la télé tout plein de parodies d'émissions, à grand renfort de guests et avec un petit - quoi qu'un peu long - squattage du château de la Star Ac. Pour être honnête, les deux m'ont fait marrer, et à la limite j'en demande pas plus à un film BDE. Mais peu de différenciation, j'ai l'impression que les OBstinés avaient frappé plus fort l'année dernière.

Puis les films BDS. Sporképic joue la carte "Chasse et pèche", essaient de se retrouver ou d'inventer leur slogan, avec à la fin un ptit mot du Camembert qui rappelle le début de leur film de dévoilement (mon prof d'anglais appelais ça un flag et nous disait de coller ça dans nos essais, et ce cher Nicky se plantait rarement. Comment ça, on s'en bat les steaks ?). Sportilège nous offre un remake de Matrix, Péo devant sauver le sport, en suivant globalement la trame du film (même si y a pas de Cypher fluo et même si Péo se tape pas Trinity (encore que, j'en sais rien et je m'en cogne tout autant)). Évidemment,des images des tournois et de la campagne à foison. Ça a un peu chambré la liste adverse de chaque côté, c'est pas pour me déplaire.

Une heure et demie d'amphi, et les films BDA arrivent. Moyennement malin de les mettre à la fin, d'ailleurs. Plutôt classique : on baigne dans les bas fonds, dans le sordide. Y a du Macchabe à tout bout de champ : la prostituée Pimp zigouille un client insistant tandis qu'un grand malade Artension bute les jeunes femmes au bord de l'Erdre en laissant une multiprise sur les lieux du crime. Les deux proposent des plans esthétiquement sympas. Ceci dit Art'tension a le mérite de m'avoir fait marrer à plusieurs reprises. D'ailleurs, au bout de deux heures d'amphis, j'aurais préféré de la bonne grosse comédie qui tache plutôt que du thriller psychologique (Même que j'en connais qui roupillaient. J'balance, et j'ai pas peur des conséquences).

Après, tout le monde sait que j'ai des goûts de chiotte.

Tiens, j'ai l'impression d'avoir été vaguement méchant, pour une fois. Peut être que je guéris de ma druckerite, finalement. Encore que, par rapport à mes prédécesseurs boulets... Quand je vous disais que tout fouttait le camp.


Chauff

On meuble tranquillement...

Par BDB 2007 :: 03/12/2007 à 2:40
Ca se tire. Les « pré-soirées » ont permis de se remplir le bide et de discuter dans des bars sympas. Si des voix ont pu se gagner ce week end, ça se sera fait individuellement. N’empèche que… n’empêche que là, je me retrouve hors la loi.

Vous avez du recevoir le mail du comité de campagne : c’est fini. On fait comme les grands et dans la dernière ligne droite, on interdit certaines choses. A partir de ce lundi, plus de bouffe, plus de cadeaux, plus de T-shirt… et plus de commentaire. Alors, vu que le BDB respecte la loi, je vais vous parler de complètement autre chose. Il est deux heures du mat, ça va être nulach’ comme tout et probablement même pas marrant, mais de toutes façons plus personne ne nous lit depuis longtemps. Ceci dit, les rares rescapés seront fichus d’y trouver des sous-entendus.  Les fourbes.

« Ce billet risque tout de même vite de diverger, et dieu sait si diverge, c'est hénaurme Je tiens aussi à signaler que la lecture de ce pavé est franchement facultative (d‘ailleurs, je vais le mettre en petit, parce que c‘est quand même un peu la loose d‘écrire ce genre de choses…), et que vous pouvez tout aussi bien passer au paragraphe suivant sans louper grand-chose. Toujours là ? Bon. Je comptais donc vous parler d'une invention assez dingue, l'équarisseur d'ananas. L'ananas, chébon, mais peu pratique à dépiauter. On a la solution qui fera rosir d'un plaisir aussi noble que diaphane atteint dans l'immanence transcendantale telle votre serviteur portant la robe austère du littérateur sous laquelle je ne vous raconte pas, l'amateur éclairé. Voici donc le principe : décapitez l'ananas qui l'a bien mérité, enfoncez le bidule, tournez, tournez, tournez, stop. On tire, et l'ananas est dépieuté. Mais pourquoi cette invention géniale ne se généralise t'elle donc pas pour atteindre rien de moins que la félicité éternelle des Lépine des cuisines ? Qui de son corps truculemment opulent fait obstacle à la dispersion aux quatre vents de ce bijou technologique ? La réponse est claire. Le lobby des bananes depuis des décennies a lancé ce qui est désigné dans la presse vulgarisatrice s'adressant au populo nihilo et autre plèbe de même farine, autant dire que nous ne mangeons pas de ce pain là, la guerre de la banane. On a du vous en parler en prépa, mais il est toujours bon de rappeller les faits. A première vue, le déclencheur de ce conflit armé provient à peu près exactement d'un non évènement. La réalité est plus complexe puisque ce conflit armé provient à peu près exactement d'un non évènement. Il y a très très longtemps, dans une galaxie éloignée (pom, pom, pom, po-po-pom, po-po-pom...), se déroulait une guerre sanglante entre des bananoïdes et des ananaoïde, autant dire que ça chiait. Or, par le truchement d'une distorsion spatiotemporelle, la réponse anodine d'un candidat au jeu Télé Magouille répondant "La pèche ? Oh, plutôt la banane !" revenait aux oreilles d'un général ananasien, lui même allié à la guilde des Pèches au Sirop. Ni une, ni deux, une expédition punitive était lancée vers la terre pour anéantir ce peuple félon qui se vasalisait à des bananoïdes honnies. 20 000 vaisseaux d'intervention furent lancés pour raser la planète bleue. 2 millions de fruits du soleil partirent pour écraser l'espèce humaine. Ce ne fut qu'une bête erreur d'échelle qui conduisit la flotte entière à se faire avaler par un pécheur islandais albinos qui pensait gober un oeuf.  Il parait que ce genre de choses se produit tous les jours sans que l'on ne puisse rien y faire. Toute la flotte ? Non. Un vaisseau irréductible qui avait décidé de faire une pause sur un astéroïde minable pour regarder le dernier nanard interstellaire à la mode arriva après la bataille, et tenta de s'intégrer comme il put. A ce point du hautement palpitant récit, le lecteur attentif se demandera ce qui se trame par là. Il aura bien raison. L'ananaoïde fut recueilli par une famille de pommes royal gala dont les pépins étaient défaillants et qui ne pouvaient par conséquent pas avoir de petits nenfants. Ils l'adoptèrent avec plaisir, séduits par sa coupe jacks. Les années passèrent et l'ananaoïde décida de remercier sa famille. Il se rendit au service comm d'un candidat à la présidence de la république française et convainquit ce dernier que son slogan, "mangez des bananes", était tout juste bon pour un président américain, et que "mangez des pommes", c'était plus hype, avec le succès qu'on connait. Mais c'est là que le drame survint. Par mesure de rétorsion, le puissant lobby de la banane décida de faire obstacle à la mise en vente massive de l'équarisseur d'ananas. Vengeance était faite, le drame était noué. Voilà où nous en sommes actuellement, ça se fout bien sur la gueule en ce moment, et ça va encore finir en compote. »

Ça est, le BDB vient d’exploser en vol. Complètement irrécupérable, ce pauvre vieux. Bah, on savait qu'il était fouttu, le Chauff… Demain, les films, après-demain, les votes. Et ensuite, la retraite. Outch.

Chauff

Sondage vaseux

Par BDB 2007 :: 01/12/2007 à 2:13
    Ça a vaguement égayé un cours d’entrepreneuriat bien morne. Un petit sondage « Et toi, tu votes quoi mardi ? » et tout d’un coup, qu‘est-ce qu‘on se marre !
    
    Précisons la méthodologie : sondage réalisé sur les 30 présents à un cours de semestre 3 (groupe 6, si vous avez des plaintes ou des remerciements à adresser), totalement non représentatifs de la promo et encore moins du corps des électeurs. D’un autre côté, vu la fiabilité d’Opinion Way et compagnie, on estime que ça n‘est d’jà pas dégueux…

    Je voulais mettre à profit mes superbes talents sur SPSS, faire des études de corrélation et des khi-2 pour détecter des profils types d’électeurs et d’éventuelles coalitions (et là, c‘est autant le marketeux que le reporter en mousse qui parle). Las ! Ces glandus n’ont pas été fichus de différencier leurs votes, et c’est foutu. Dommage.

    Je vous le dis tout net : pour les BDA et les BDE, c’est à peu près du cinquante cinquante. Une et trois voix d’écart entre les listes, autrement dit rien du tout vu l’échantillon des sondés. L’analyse est simple : ça risque d’être tendu comme un string et de se jouer sur le films, les pré soirées et les derniers rallyes. Ça serait gland de se relâcher maintenant. Par contre, Sporképic apparaît nettement devant Sportilège, signe que la victoire pourtant significative au T4B n’a pas forcément eu l’effet escompté sur l‘électorat. On ne parle pas de score à la Ul’team, loin de là (« Dix-sept pour-cent, dix-sept pour-cent, … »), mais il y a un écart certain.

    Bon… ce sondage ne concerne qu’un nombre restreint de 2A et n’est sans doute pas très fiable. D’ailleurs, à toute fin utile, rappelons que le BDB voyait bien Ul’team puis les Despos devant, avec le succès qu’on connaît. Un nouveau Paco Rabane d’or n’est pas à exclure. Et puis, c’est bien connu, les sondages sont tous de droite… alors tout reste possible.

Chauff

Tékatbey

Par BDB 2007 :: 30/11/2007 à 0:53
Décor : réunion de rédaction du BDB. Jeudi, 16 heures du matin.
-Bon, les gars. Pour la quarante-deuxième fois, est-ce que quelqu'un peut me chier un papier sur le T4B ?
-...
-Mais merde, quoi, qu'est ce que vous branlez ? Vous êtes au courant que les Campagnes se finissent dans quatre jours et que les deux tiers d'entre vous avez été infoutus de pondre le moindre article ?
-...
-Et me dites pas que personne n'a pu passer plus de deux heures au gymnase ce week end ?
-Beh, et toi, Cam' ?
-Euuuuuurm... ouais, moi je pouvais pas, j'avais piscine.
-...
-Bon, ok. Vous avez gagné. Je m'en occupe.

La totalité de cette scène est bien entendue complètement fictive. Ne serait-ce qu'imaginer que le BDB puisse tenir des réunions de rédaction ne peut être que le fruit d'un esprit hautement dérangé. Il n'empêche qu'il a bien fallu que je sorte la bible du journaliste en carton, Comment parler d'un truc qu'on n'a pas vu, PUF. A fait ses preuves.

Trève de bavardage. Ambiance Lequipe.fr. Euh... non.

Dimanche, 14 heures, j'émerge. Nobodencia atomise (si, si...) Spor'ever en finale du tournoi de basket, troisième épreuve du week end. Si la veille Sporképic a remporté le volley, Sportilège s'est montré plus régulier, tant et si bien que les deux listes prétendantes sont au coude à coude derrière le BDS en exercice et devant PI et les 1D, libérés d'AIPM pour l'occasion.

Autrement dit, avant le foot, tout reste à faire. La liste qui ira le plus loin finira devant l'autre. C'est tout l'enjeu de cette dernière épreuve. Sportilège hérite d'une poule raisonnable (Masters sport, Artension, Pimp) et s'en sors sans trop faire étalage de son talent avec une victoire et deux nuls. A croire que les poules et leur format court ne seront qu'une formalité.

On ne pourrait se tromper plus lourdement. Sporképic ne finit que troisième à la différence de points, derrière les Obstinés qui réalisent un très beau tournoi et K-soces. Un penalty manqué à la dernière seconde scelle tout espoir de qualif'. Déréliction, le tournoi est perdu, la liste finira en sixième position. Derrière, Sportilège, assuré de finir devant, enchaîne avec panache, battant K-soces en demi et un  BDE particulièrement inspiré, disons, en finale.

Au bout du compte, très belle performance pour Sportilège, qui s'adjuge ce T4B au nez et à la barbe de l'équipe Nobod et de Spor'ever. Je vous aurais bien parlé des autres duels, Pimp versus Artension, Funky versus Royal, Physic versus Indés, Triat versus le reste du monde, mais je n'en sais fouttrement rien et je suppose que vous vous en tamponnez le coquillard dans les grandes largeurs.

Sinon, belle organisation, bonne présence des listeux. Bravo à Sportilège pour cette victoire tout à fait méritée, bravo à Sporképic qui aura aussi montré de belles choses. La question, évidemment : quel sera l'impact de ce tournoi sur les votes ? A chacun d'y apporter une réponse.

Chauff

les specatcles BDA

Par BDB 2007 :: 25/11/2007 à 22:14

Passons maintenant aux spectacles de nos chers listeux BDA. Le boulet était bien évidemment présent pour cet événement très attendu par tous pour enfin juger les prétendants au trône du BDA (puisqu’on ne juge pas, comme chacun le sait, un BDA sur son OB…et c’est surement tant mieux pour eux).

C’est donc à Arttension que revient le privilège d’ouvrir le bal des spectacles, devant un patio rempli à craquer. Le spectacle commence sur un dialogue entre deux vamps/femmes de ménage campées par le pôle théâtre de la liste. Ambiance « tu te souviens quand on a reçu des danseuses orientales au cabaret ». Des dialogues sympatoches prétextes à montrer le show des dites danseuses orientales, des chanteurs et musiciens de la liste. Un grand bravo soulignons le à ces deux vamps parties en totale impro suite à un problème de son sur les danse orientale sus mentionnée. Gageons que cette impro n’est pas passée inaperçue et qu’elle a fait mouche ! Dans ce spectacle également , la démonstration du pôle arts plastiques qui a taggé le temps d’une danse sur Roxane et le camembert qui a laché son slam. Bref, des talents sympas, qui savent rebondir et nous montrer autre chose que ce qu’on a pu voir l’an dernier. Les patioens ont l’air d’avoir adoré ce spectacle tant tout le monde reprenait le refrain de la chanson de cloture (Rock collection de Voulzy à la sauce Arttension) et s’est levé pour offrir à ces listeux tous bleus une standing ovation.

Vient ensuite, après 10minutes d’entracte où PMA distribue tartines de Nutella et les toiles pimpées par Martin pendant l’OB, le spectacle de Pimp My Art. Cette fois, ils sont trois à entrer en scène dans le noir et à découvrir, alors que la lumière s’allume…un Cabaret magique (toute ressemblance avec un autre spectacle étant purement fortuite). L’histoire : il suffit de dire le nom d’un style musical pour qu’il soit joué et dansé sous les yeux émerveillés de notre pôle théâtre PMA. PMA a donc pu nous remontrer que son pôle danse c’est pas du pipo.

Pour faire un point sur les scores :

Un point Bonus théâtre pour Arttension ;

Un point Bonus danse pour Pimp.

Arttension, qu’on a pu dire perdante de ci de là, semble revenir sérieusement dans la course. Mais les campagnes sont loin d’être finies. Il reste encore à vivre les listes au quotidien, voir les performances des listeux à la COMU, les présoirées et les très attendus films de clôture.

Pour résumer: Rien n’est encore joué.

BDBoy

Quelques mots sur les soirées...

Par BDB 2007 :: 24/11/2007 à 22:43
Bon. Je vous le dis tout de suite, y a des fois où tout fout le camp. D'une, tout le Bureau a chopé une flémingite carabinée. Du coup, c'était un peu le Bureau Des Branleurs, cette semaine. De deux, à coup de Galett'Party et de rallyes, tout un pan de l'équipe s'est retrouvé à ne pas avoir débourré depuis deux semaines (et donc manifestement incapables de se servir de leur mulot). De trois, on a massivement adhéré à SUD Étudiants, et entre les piquets de grève et les manifs contre les décrets liberticides qui veulent nous empêcher de nous pochetronner consciencieusement la tronche, on avait de quoi faire. Ça doit expliquer l'absence de billets qui en a surpris plus d'un.

Mais ne vous réjouissez pas trop tôt, il revient.

Tradition oblige, c'est tout naturellement que le Boulet a assuré le grand chelem et validé sans trop de soucis ses crédits de soirées de campagne. On va quand même revenir sur le format de l'épreuve, qui m'a paru tout de même assez perfectible. Depuis le temps, on commence à savoir que l'Administration a les Campagnes dans le nez. Calendrier resserré donc, et obligation d'assurer les six soirées sur deux semaines, contre trois l'année dernière. Le Comité de Campagne n'y peut pas grand chose (pour ne pas dire rien), même si beaucoup de monde aurait préféré étaler les soirées sur ces trois semaines.

Là où j'aurais quelques griefs, c'est plutôt sur la startlist décidée par le Comité. Pas besoin de prendre des cours chez Paco Rabane pour deviner que les soirées du mardi seraient relativement désertées par les électeurs, pas remis de la trempe de la veille et déjà à s'échauffer pour celle du lendemain (et vlam, les 250 préventes à 18 heures). Du coup, Art'tension et Sportilège ont du faire avec une salle à moitié vide et des premières navettes de retour prise d'assaut. Faire quelque chose d'à peu près symétrique aurait certainement été plus juste (et dieu sait si plus juste, les campagnes seront plus fortes). Après, pour les BDA et les BDS, ça n'est pas sur la soirée que ça se joue.

Pas de débâcle, sinon. Je me souviens encore d'une soirée de l'an dernier où on avait été bons pour poireauter une heure avant de passer au vestiaire du Quai West. L'idée de Royal Tease, reprise par les six listes, d'ouvrir deux vestiaires a eu le succès escompté. Pas mal non plus de préparer les sky-coke et les vodka-orange dans des saladiers : énorme gain en fluidité même si on se retrouve avec les doigts tout poisseux (ou comment plus dégueulasser son appareil en deux semaines qu'en un an). De la bouffe chaude préparée à l'étage. Souvent des bonbons pour bien se péter le bide. Des cadeaux pour les heureux veinards tirés au sort (les toiles faites pendant la soirée par Pimp my Art, une télé, quelques portables... Même si pour être honnête je ne sais plus trop qui a donné quoi.) Seul gros couac, Sporképic qui avait un peu surbooké ses entrées et qui s'est retrouvé à devoir refouler à Graslin une cinquantaine de personnes ayant payé leur place, devant le volte-face des gérants.

Bon. A seulement dire des choses gentillettes, on va croire que je me suis tapé une druckerite en plus de ma flémingite. Pour être honnête, j'ai un peu eu l'impression de voir de bonnes soirées, sans assister à des vraies soirées de campagne mémorables, et que l'année dernière toutes les listes proposaient de vraies anims pendant l'zobé. C'est nettement moins vrai cette année.

Je vais tout de même un peu revenir sur ce que proposaient les aspirants BDE, qui en ont fait un peu plus que les autres. Royal Tease avait ses danseurs de tektonik et de capoeira. Funky Cops a ressorti les toiles de Superman et de Wonderwoman pour faire de jolies photos (qui sont comme d'hab sur le portail des assoces, soit dit en passant), et avait amené une guest, Max, aux platines. Là encore, ça aurait gagné à être mieux exploité et mieux annoncé, ça n'est pas dit que tout le monde s'en soit franchement rendu compte.

J'oublie certainement des choses, je plaide l'irresponsabilité. N'hésitez pas à en parler en commentaires.

Au final, tout de même, de bonnes soirées, d'autant que c'était loin d'être gagné dans le contexte de pressions policières actuelles. Mais rien de vraiment discriminant comme ça avait pu être le cas l'année dernière. Vous v'là bien avancés...

Chauff

Les premières nouvelles du front

Par BDB 2007 :: 13/11/2007 à 22:00
    Cinq jours de campagnes, et avec les premiers évènements les premiers écarts se créent. Je ne vais pas revenir sur les films de dévoilement, sachez juste qu'ils sont en téléchargement sur audencia.org. Et qu'après tout, leur impact reste franchement limité (pour tout dire, là, comme ça, pas moyen de me souvenir de ceux de l'année dernière, alors...)

    Trêve de palabres, des faits. C'était aux Royal Tease qu'incombait la lourde tâche de lancer la saison des Galett' party de campagne. Une soirée pour le moins attendue puisque la totalité des bracelets roses (600, 700, quelque chose comme ça... le why not est plus petit que le Quai West, hélas...) partait comme des petits pains et fut écoulée dès 17h30, laissant sur le carreau quelques malheureux qui, s'étant réveillés trop tard, durent se démerder avec les moyens du bord. Il semblerait d'ailleurs qu'à cette occase les polys de RH aient pour la toute première fois trouvé une utilité notable, mais nous ne nous attarderons pas trop là dessus. Muni du précieux sésame, le patioien pouvait enfin se lancer à l'assaut du Grand Chelem. Moins de listes que l'an dernier (et à fortiori encore moins que l'année précédente), mais plus resserré. Deux séries de trois jours commencés tambour battant avec Royal Tease et qui s'achèveront en fanfare avec les Funky Cops.

    La soirée, donc. Sur l'organisation, il n'y a strictement rien à redire. Idée il faut bien l'avouer assez lumineuse que de transformer l'étage en second vestiaire, qui devrait faire école tant le temps d'attente était faible, même en arrivant en pleine heure de pointe (idée qui devrait faire école si les royal Tease font dans l'open source... et une vanne moisie, et facile de surcroît, de placée, mes confuses à la famille). En ce qui concerne le bar, pas d'attente à déplorer non plus. C'est assez rare pour être signalé. Des doses correctes et des shooters. Des gens souriants et disponibles, même quand la maréchaussée fait des siennes. Toutes mes ficelles de caleçon à ce niveau là. Je suis un peu moins ébaubi sur les animations. Faire venir des tektoniciens coiffés comme les footballeurs allemands des années 70, c'est toujours marrant. Les danseurs de capoeira et le cracheur de feu à l'entrée avaient de la gueule. Mais ça manque d'un poil de folie, par comparaison avec, disons, un monument comme Bernard Minet. J'ai aussi quelques doutes sur la rentabilité de faire gagner un très gros lot, un séjour au ski, par rapport à tout plein de cadeaux sympas (même si je me doute bien que quand on réussit à faire cracher quelque chose à  Club Med, c'est plutôt un gros truc). M'enfin, c'est toujours ça, et ça n'engage que moi. Et d'ailleurs, je suis un peu mauvaise langue, il y avait aussi tout plein de goodies. En résumé, une soirée qui s'est très bien passée, qui a permis à tout un chacun de s'offrir une bonne grosse caisse, mais qui aurait peut être gagné à faire preuve d'un peu plus de folie.

    Peu avant : les chorées, dont le produit d'un paparazzitage de haut vol sont bien évidemment à disposition sur le portail. Les chorées... toujours l'occasion de faire preuve de créativité, d'afficher la grande cohésion du groupe et, accessoirement, de vendre une part de rêve (si, si. Le listeux au fond à gauche qui se planque derrière sa petite camarade en essayant tant bien que mal de se synchroniser apporte un plus non négligeable au spectacle.) Pour ce qui est de l'ambiance générale, les BDE et surtout les BDS sont presque mieux passés que les BDA. Mention spéciale à Sporképic, la présentation la plus rythmée et qui a le mieux fait réagir. Les deux listes BDE avaient du bon, les 40 personnes de Funky cops avaient des séquences intéressantes mais sont restés un peu statiques, au contraire de Royal Tease qui occupait bien le terrain, en particulier avec le X final. Les deux BDA ont incontestablement des gens qui savent très bien danser, et c'est d'ailleurs l'essentiel, mais l'impression globale était pourtant un peu moyenne ; du moins pour ce qu'en pense le BDB. Il est vrai que les évènements majeurs qui les concernent sont encore à venir et qu'il faut faire chauffer la machine.

    L'aprèm BDS était sympatoches, sans plus. Très peu de différence entre les deux listes en compétition : chacune affichait son combat de sumo et sa table de ping pong miniature. Sporképic proposait en sus quelques massages aux sportifs épuisés, tandis que Sportilège avait sorti PES et un minigolf. Certaine déception tout de même, surtout par rapport à l'année dernière, où les Despos et les Spor'ever offraient, en plus de ces mêmes anims, des fléchettes, un basket gonflable, des combats sur poutre, mais aussi et surtout des frites, des fajitas, Nespresso et du pop corn. Service minimum donc. La suppression de cette  figure imposée pour les listes BDA est donc sans doute une assez bonne chose. On appréciera tout de même la bonne idée des Sporképic de venir ravitailler directement au gymnase les malheureuses victimes expiatoires d'un cours de sport assez calamiteux où les "Oh boudu !" ont fusé.

    Et tout ça pour quoi ? Pour du Schnaps...  Les campagnes ne font que commencer et tout, je dis bien tout, reste à faire. Si chacun aura quelques petites préférences, elles seront sans doute remises moultes fois en question au fur et à mesure. Alors surtout, allez y à fond.

Chauff

Et c'est parti pour le show !

Par BDB 2007 :: 09/11/2007 à 16:14

Ca y est ! Enfin, les campagnes commencent !

Encore qu’elles ont commencées non officiellement mercredi ;en scène ouverte pour les quelques listeux BDA qui ont bien voulu se montrer et nous montrer de la musique et du théâtre de qualité…les autres listeux avaient déserté la scène ouverte, sans doute par soucis du respect du lancement officiel ^^ ; puis le non officiel a continué au dernier OB (ou soirée privée, je sais pas comment qu’il faut dire) des Obstinés. Une soirée de qualité en tous cas, à tarif raisonnable (enfin, au tarifs pratiqué il y a encore 2 semestres par le précédent BDE …mais bon avec l’inflation et tout un OB à 15€, quoi de plus normal ?), avec des sosies de Cloclo et Johnny qui ont déchaîné les foules d’étudiants déjà bien imbibés d’alcool (je sais j’en fais partie !) , un défilé des listeux, qui a du cafouiller parce que j’étais aux aguets et perso j’ai rien vu , des sandwichs à la sortie de la boite, un open champagne où tout le monde s’est rué, donc dur dur d’avoir droit à sa coupette…la folie quoi ! le BDE a trop de sous ou veut rester dans l’histoire ? les deux probablement.

On en vient ensuite au début des campagnes, le vrai celui là ! Le dévoilement. Comme il fallait s’y attendre l’amphi était plein plein plein ! 500 personnes d’après Julien, le premier prez (BDA) à parler.

1er BDA à passer, les Artensions ; petit jeu de mot (Attention ; art ; et puis tension) puisque le symbole de la liste c’est l’électricité , la mascotte Mister Tension avait déjà sa photo imprimée et placardée dans l’escalier mercredi. Film pas mal (pour un film de présentation). Le pitch : tout le monde est triste mais Mister Tension arrive et réveille tout le monde pour leur faire faire de l’art, du vrai, et que ça bouge un peu ! Idée classique mais pourquoi pas ? Vient ensuite le discours du prez, visiblement nerveux mais le BDB ne le blâme pas, puis la chorée, qui a peut être été pas top, de par un manque évident de place dans l’amphi.

2e BDA, Pimp My Art (la aussi on peut faire du jeu de mots ms je vous laisse le faire tout seul). Film sympa aussi, où on suit les tribulations de Martin, le prez qui, non content d’avoir tagué son logo sur un mur vole les ailes d’anges roses qui ont fait le succès de Paradox (c’est pas bien du tout ça Martin !). Chorée mieux mise en place, prez plus détendu…de la graine de people ? Une idée mignonne, customiser l’école…sachant que l’administration refuse qu’on dispose une table dans le hall je pense qu’elle ne verra pas d’inconvénient à ce qu’on tague les portes de l’ascenseur… J

Viennent ensuite les BDS, Sportilège qui récupère le thème de la magie cher à nos amis de Wizzart (BDA), chorée cool ms assez ( très ?) courte. Puis Sporkepic parce que képicképicképic aie aie aie !! Liste qui a l’air sympa elle aussi, le prez a l’air marrant. Des BDS qui proposent des sports nouveaux (un pôle triat’ pr les 2 listes, de la gym suédoise (what the fuck is this sport ??) chez les magiciens, de la natation synchronisée chez les hérissons (no comment…)).

Pour les BDE ca viendra plus tard.

A plus tard donc.

BDBoy

Amphi de dévoilement...

Par BDB 2007 :: 09/11/2007 à 14:55

Alors ca y est c parti ... 1 er amphi, 1er débriefing... pour les listes BDA :

 

(((- Nobod'encia..: de loin le meilleur film de l'amphi, bien monté, très drole , mention spécial a la capotte mis sur le phallus de l'école.. un rêve s'est réalisé ce jour-là.. )))

 

- BDA

                       - Art'tension : bon logo, bon nom, bon theme, mascotte marrant... le film était pas mal, sauvé par son humour un peu barré.. pas des idées follement originales pour la présentation des poles mais le fait d'avoir mis "Don't stop me now" de Queen et une chanson d'Ennio Morricone ont conquis le coeur du pôle cinéma de Paradox....   La Chorée était fun, pas follement originale , mais j'y reviendrais en conclusion sur les tendances de cette amphi.. la présentation était mignonne kom tout avec un camembert tout tremblotant..de timidité..  mais quà l'air très calem et pros... en gros , bonne impression de départ.. il leur reste à avoir plus de personnalité pendant les campagnes et a envoyer du lourd.. mais jleur fais confiance pour ça...

 

                       -  Pimp My art, du bon aussi( on évitera les jeux de mots pourris sur ce ,nom..ok ? ah non ok..) sinon bon film comme Art'tension mais rien de transcendant non plus... un peu poseur j'ai trouvé aussi.. mais bon ils ont l'air sympa jleur fias confiance aussi.. chorée fun aussi mais pour la synchronisation on repassera comme pour les Art'tension ( sur  ce point , les listes BDS étaient bien meilleur..)  donc pour la forme ca va pour l'instant.. reste à voir ckil propose pour "customiser" le BDA ( Suggéreraient-ils que le BDA est une vieille BDa qu'a besoin d'un bon coup de réparation ???)  enfin plaquette très sympa , originales .. mais un manque cruel de proposition... customiser ok mais quoi ?? rien n'est dit... surtout pas un mot sur la COMU ou le FDM ... affaire a suivre...

 

 

SUITE DU debriefing plus tard, c pas tout ça... mais ja idu boulot...

 

biz

 

Pok pOk

Et c parti ...

Par BDB 2007 :: 08/11/2007 à 10:58

 

Bon alors dans quelques heures ca va être l'amphi de dévoilement... les têtes vont pas être très fraiche vu l'Ob mémorable d'hier soir.. remercions au passage les OBstinés pour leur irréprochable soirée.. c'était juste ouf et le crâne a mal aujourd'hui...

enfin, on a pu assister à un pré-dévoilement... sauf qu'honnétement, c'était un bazar monstre, on a rien compris de qui était qui, qui faisait quoi, quoi faisait qui, qui chopait qui... enfin c'était marrant...

 on a donc eu droit a du schtroumpf et des mecs habillés soit-disant classe  pour les BDE,  des Village people pour le BDS et j'avoue que je me rapelle plus du reste...  mais c'était du gros bordel sympa quoi...

sinon énorme les ptits sandwichs :!!! trop des souvenirs de sandwichs ::!!

 

allez on va aller voir l'amphi : voir si les deux listes se sont mis d'accord sur leur nom,; si les listes BDA font les putes;; et si les BDS font dans l'héroique...

 

sur ce , compte-rendu en fin de soirée;

 

Pok pok

Histoire de patienter...

Par BDB 2007 :: 06/11/2007 à 22:40

            Parce que oui, fallait bien rentabiliser mes deux heures de cours de la semaine. Au lieu de piquer mon roupillon comme tout le monde sur les soldes intermédiaires de gestion en nanafi, chercher des calembours vaseux de noms de BDA m'a paru plus productif. Et puis y a des matières comme ça, les rouges, les beiges, qui sont assez ouvertes au jeu de mot à deux brouzoufs. Quand on est foutu de placer le Cas Nard ou le Cas Ribou... En plus, si une liste se retrouve en rade de nom à deux jours du dévoilement, elle a qu'à piocher, c'est open source. Ne me remerciez pas.

 

            Bon, évidemment, baser son thème sur Art Pic ou Art Treat, c'est pas forcément évident. Bob'art et Art'nak peuvent être difficiles à valoriser. Mais CArpaccio, ou mieux, kArt'pat show, ça aurait une de ces gueules. Je vois d'ici le thème, viandes crues et créatures de la nuit. Des vampiresses lascives qui te servent des sandwich boeuf froid, l'oeil lubrique, avant de se retrouver empalées par... hum, je m'égare. Non, n'insistez pas, je m'arrête là. Ragnarock, aussi, ça serait mignon, mais tout le monde finirait par les appeler les Ragnagnas.

 

            Ouais. Ou Soiff'art, Soul'art... peut être un peu trop combo avec le BDE. Art dit son ou KO Start me paraissent un peu conceptuels, pour le coup. D'Artagnan ou Life on Mart... mouaif. Ah, si Art Tic. Du Ice Fever, les singes en plus. Oh, et histoire d'aider aussi les BDS, j'ai un Père CaSport au fond de mon tiroir.

 

            Je crois que je vais franchement m'arrêter là. Complètement pathétique, ce billet. J'allais dire "pâté de trique", mais c'était un coup à se faire assez légitimement lapider. Vivement, vivement  que ça commence, qu'on ait des choses un peu intéressantes à dire...

 

Chauff

 

 

Tain, chier.

Par BDB 2007 :: 03/11/2007 à 16:54
    Bite, bite, et rebite. Pour des raisons trivialement - et assez bassement, il faut bien l'avouer - matérielles, je vais me retrouver à louper non seulement la Galett' Party et la scène ouverte de mercredi, mais aussi, en prime, l'amphi de dévoilement de jeudi. Vous voyez, j'avais raison d'être vulvaire.

    A la lecture de ces quelques lignes, ça va jaser dans les chaumières. Wo l'autre, de quoi il se plaint ? Non seulement il se dégote des entretiens (et, ajouterais-je, il sèche le début des campagnes pour ça. Je suis en train de devenir un fouttu vil capitaliste. Un coup à rendre sa carte de la Ligue...), mais en plus il s'offre quasiment une semaine de plus chez lui. L'enculé.

    Vous ne sauriez avoir plus tort. Je vous rappelle quand même qu'il y aura du sandwich gratos à la sortie de la d'GiPi, et que quand le Boulet loupe de la bouffe, le Boulet s'estime légitimement en droit de se plaindre. Faut dire que niveau teasing, les OBstinés ont sorti le grand jeu. Déjà, le boulottage de fin de soirée, classique des Campagnes mais toujours franchement  apprécié. On ajoute à ça l'open Champ et les cocktails. Mais pour sa sortie de la scène, le BDE nous (enfin, vous, en l'occurrence...) refait le coup de son meilleur OB... celui des campagnes (mais nous ne le répéterons jamais assez, les zobés c'est le mal, et ça n'existe plus que dans nos mémoires. Les types des RG, et je sais qu'ils sont nombreux, qui traînent dans le coin peuvent donc repartir rassurés quant aux bonnes moeurs de la jeunesse nantaise décadente).

    Souvenez vous. Nous sommes le mardi 28 novembre 2006. Nous nous sommes levés à 18h30 du matin parce que la soirée Arties avait quand même était violente. On prend tranquillement son ptit dèj avant d'enchaîner sur la dernière soirée de campagne. Une guest star est annoncée. Et là, surprise (enfin, surprise pour le vulgus pecum. Le BDB savait, bien évidemment...) :  'Nard Minet. Donc là, on est censé avoir de la guest. Du sosie. Mouais. Ça, encore, c'est moyennement mon truc... encore que... Mais si ! Le sosie de Bernard Minet ! Arf, je rate ça. Oh, si... 'Nard Frédéric, aussi, ça serait sympa. En plus ça serait raccord avec le BDS.

    Et toujours dans la série Nostalgie, on officialise le coup du prédévoilement. Vous savez, le ? orange la veille de l'amphi. Pas con, comme concept. Une mini choré - podium. Ça aussi, ça promet des bonnes barres. Bande d'enfoirés. Pis aussi et surtout, ça fait une Galett' Party de loupée. Penser à demander à l'administration si ça rentre dans mes quotas d'absences.

    Bon. L'amphi, aussi, que je vais manquer. Tain, re-chier. Déjà que je galère à mort pour savoir qui est qui, si en plus j'ai pas le dévoilement... Blasé, le Chauff. Ça serait presque un coup à s'acheter dix mètres de corde pour le prix de neuf chez Casto...

    Mais j'y pense... dès le lendemain, je trouverai ici même tout ce que je veux savoir sur les Campagnes ! Fiouuuuuuuu, je vais pouvoir profiter de mes vacances prolon... euuurm, me présenter à mes entretiens d'un coeur plus léger !


Chauff

Rumeurs, rumeurs...

Par BDB 2007 :: 29/10/2007 à 14:15

Bonjour à tous,

 

le bdb continue son travail d'investigation, même pendant les vacances.. c'est pas pour autant qu'on veut travailler plus pour gagner plus... faut pas déconner quand même..

 

alors voici quelques infos sortis de nos sacs à malice :

 

- une liste BDA aurait un nom assez PEOPLE .. tant que c'est pas pipe hole, ca  va... ( cette infos était juste pour la vanne toute pourrie)

 

- ensuite ,une liste BDS a fait son sponsoring sous le nom très recherché de "Spor'dencia"  ah le bon mix entre sor'ever et ambiancia... esperons que leur vrai nom soit meilleur.. j'ia même sous les yeux les noms de leur bureau.. masi bon.. ca n'interesse personne...

 

voilà voilà...

 

Biz à tous ,

 

Gerry.

 

 

En guise d'intro aux campagnes...

Par BDB 2007 :: 26/10/2007 à 15:16

            Oh ca yest , c'est les vacances de la toussaint;... et au retour, bim ! LES CAMPAGNES 2007 !!!

Alors d'après des infos, il y aurait deux listes pour chaque petit bureau.. (on remarquera que, le BDB actuel faisant tellement l'unanimité, aucune liste ne s'est formé pour le supplanter ) alors on s'attend encore comme chaque année, où les films BDA font cartonner, où les chorées BDE vont faire vibrer nos coeurs, où les filles BDS vont nous achever....

 

               MAis que diable, où est la surprise dans tous ça ?? alors le BDB demande officiellement à tous les futurs listeux de nous réserver des surprises.. je sais pas.. par exemple, des belles filles dans un BDA, ce serait cool  pour une fois, ; ou encore par exemple, des personnes sobres dans un BDE   ou  un bon film de BDS ... tous permettrait de renouveller le genre... moi jvote POUR !!

 

               Enfin, je sens que cet amphi de dévoilement va être des plus pénibles ... d'autant que les listeux sont pas très discrets cette année.. on aurait aperçu un des futurs camemberts sur le parvis de l'école avec des ailes d'anges roses.. une redite des Paradoxiens ?? Ne serait-il pas au courant de leur thème de campagne ? ah oui... c'était quoi déja ?? ah on me dit dans l'oreillette, qu'en fait, ils n'en avaient pas... bah très bien, on leur souhaite une longue vie ...

 

Enfin,, on vous laisse a ces rumeurs, le BDB vous embrasse fort..

 

 Pok'Pok'

Il revient. Et il a très, très faim...

Par BDB 2007 :: 25/10/2007 à 17:12
    Une rumeur pour le moins scoopesque est remontée à mes oreilles comme un cadavre mal lesté (oui, c'est ignoble. Mais autant vous mettre dans le bain tout de suite, hein...) : les campagnes, que dis-je, les Campagnes seraient sur le point de reprendre. Ni une, ni deux, le fumeux Bureau Des Boulets se devait de se reformer. Avouez qu'il vous aura manqué, le BDB et ses non moins magnifiques  t-shirts...

    Pour ceux qui prendraient le train en route - et je les imagine très bien, l'air un peu niais devant leur écran - et en seraient réduits à des considérations du genre "Quoi quoi quoi ? Un BDB ? Ça existe, ça ?" : oui, et pour arranger les choses, vous l'avez trouvé. Notre sacerdoce (ben tiens !), assurer le droit à l'information de chacun, disséquer la totalité des évènements de ces Campagnes, à l'attention des feignasses qui comptent sécher une garden party (1) ou un p'tit dèj, ou qui traînent leurs guêtres en AIPM, quand ce n‘est pire. Vous trouverez donc sur le présent blog foultitudes d'articles, photos, rumeurs et interviews.

    Ça, c'est notre part de taf. Le tien, ami listeux : nous en mettre plein la vue avec les films bouclés au dernier moment, mettre le paquet sur les anims, nous péter allégrement la panse à coups de crêpes perfides et de hot dogs salvateurs, et surtout, mon foie, abreuver généreusement nos gosiers en pente. (Oui, le "mon foie" est effectivement copyright Yukinada, malheureux ex-cocamenbert Boulet en train de finir futur contrôleur de gestion. Comme quoi tout mène à tout, y compris aux professions les plus inavouables.)

    Et toi, camarade, je te vois tout frétillant d'excitation, avide de rejoindre cette élite (si, si.) qu'est le BDB. Ouais. C'est possible, d'autant que l'ouverture est branchouille en ce moment. Tu es vaguement marrant, vaguement pipo(l), vaguement méchant mais quand même vaguement bienveillant, et surtout vaguement Boulet ? Fais péter le CV, t'as le profil. Mais attention, il reste une dernière condition et non des moindres. C'est regrettable pour celles et ceux qui se sont engagés pour boucher les trous d'une liste sans bien y réfléchir, mais nous refoulerons tels les videurs du Loft - avec une bonne clé de bras des familles - leurs postulations même les plus lyriques. Je suis très corporatiste, comme garçon.


(1) Afin de rester politiquement correct et de lutter à notre échelle contre ce fléau pour notre contrat social qu'est l'alcoolisation latente de la jeunesse, le BDB se refusera désormais à employer le terme honni de zOBé. A bon entendeur...

Chauff

BDB 2007 - Blog créé avec ZeBlog